s'insrcire: Article | Commentaires

Les objectifs de conversion Google Analytics – inefficaces

Commentaires fermés sur Les objectifs de conversion Google Analytics – inefficaces

Beaucoup les utilisent mais très peu connaissent les limites. Google Analytics offre deux méthodes pour suivre les conversions sur son site: les objectifs de conversion et le suivi ecommerce. Le 1er étant le plus facile à mettre en place, nous l’utilisons tous mais sans en connaître les limites très sous-estimées. Je vous propose de vous faire part des limites que j’ai observées. La 2e méthode, plus précise, s’adresse surtout à la vente en ligne. Une mauvaise utilisation entraîne donc une vision faussée et de surcroît un succès relatif !

Objectifs de conversion Google Analytics : que peut-on mesurer ?

La 1ere erreur à ne pas commettre est de vouloir mesurer des ventes avec ces objectifs. En effet, on ne peut pas récupérer la valeur de la vente, le nombre de produits, on ne peut pas connaître la source de trafic (sauf si filtre personnalisé), ni le nom du ou des produits… Bref aucune information.

L’objectif de conversion est plutôt utilisé pour une conversion simple ne demandant pas la récupération d’information pour GA. On utilisera ses objectifs plutôt pour l’inscription à une newsletter, une inscription à un service, pour un parcours simple dans le site (passage d’une page à une autre), un formulaire rempli… Le principal avantage est de connaître le taux de succès de passage d’une étape à une autre, ce qu’on appelle l’entonnoir de conversion.

Quelles sont les limites en question ?

objectif marketingL’utilisation des objectifs de conversion de Google Analytics ne peut être que très basique. Cela provient du fait qu’il fonctionne avec des urls. En effet, il suffit d’entrer des urls de passage pour configurer l’objectif.

Par exemple, je désire connaitre le nombre de personnes qui se sont inscrits à la newsletter directement après avoir vu la page Actualités. Si jamais une personne entre par la page Actualités, visite le site (donc clique sur beaucoup de pages) et arrive sur la newsletter par la page d’accueil, cela va compter comme un objectif réalisé => complètement faux !

La limite des objectifs de conversion est que Google Analytics considère comme succès une action où un internaute a visité les 1ere et dernière pages définies dans les paramètres. Ainsi, on peut faire ce qu’on veut entre les deux et l’objectif sera réalisé. Grosse imprécision et donc un entonnoir de conversion faussé !

Prenons un autre exemple, un internaute utilise un service de simulation en ligne (devis assurance, calculette financière). S’il réalise 2, 3 ou 10 fois la simulation, Google Analytics ne le comptera qu’une seule fois !!!

Et oui, la principale limite des objectifs de conversion est que Google Analytics n’accepte qu’une conversion durant une session. Vous pouvez donc faire 100 fois la simulation dans voter session, cela ne comptera qu’une simulation.

Finalement, lorsque l’on commence à utiliser Google Analytics et les objectifs de conversion, la grille de lecture est totalement faussée par le système. Les objectifs ne sont que très peu adaptés pour la comptabilisation de la majorité des conversions de site. Il ne faut donc utiliser ce système que pour des conversions uniques (inscription) ou bien des parcours simples (transition entre 2 pages). Comment faire alors ? Détourner le module ecommerce pour enregistrer des conversions. Les bénéfices ?

  • possibilité d’attribuer une valeur/un prix
  • catégoriser en fonction des formulaires/ retenir des informations
  • tracker TOUTES les conversions (il suffit de générer un Id unique)
  • personnalisation de vos vues
  • identifier les sources de trafic les plus performantes (cpc, organic…)

Les commentaires sont fermés.